"GAGNER SA VIE DE SES DIX DOIGTS"
La première leçon de philosophie est que l'intelligence humaine provient de l'usage des mains.
De l'invention d'outils jusqu'au perfectionnement insatiable de l'oeuvre, pas de développement des sociétés humaines sans ouvrier... aucune théorie fiable qui ne prenne origine et ne se ressource en permanence dans une pratique.
Un chantier des grands Chemins est en cours d'étude et de réalisation : "La transmission des savoir-faire de nos travailleurs ruraux".
Ce projet résulte de dizaines d'années d'expériences personnelles et de réflexions ouvertes à commencer par celle fondamentale de mon père : "Gagner sa vie de ses dix doigts" et d'autres adressées aux jeunes et apprentis-musiciens : "découvrir et jouer la musique des autres pour créer sa propre musique"... "en touchant à un métier manuel on apprend à apprendre d'autres métiers..." .. et quand le discours ou le travail nous plongent dans le malaise de l'artificiel, rien de mieux que faire quelque chose de ses mains, redécouvrir le bonheur de la création même "petite", se retrouver "en forme" après un temps de pratique musicale... sans obligation "professionnelle" que ce soit.
La recherche "Des Maures au Bas-Verdon" s'intéresse pour commencer à quelques savoir-faire par un travail de documentation, un contact avec des personnes ressources et une pratique à leurs côtés.
Appel est donc lancé à contacts avec ceux qui détiennent de ces savoir-faire, ceux qui en connaissent et pourraient participer, améliorer notre documentation (y compris des meilleurs sites internet), donner vie au projet.

DES MAURES AU BAS-VERDON

La transmission des savoir-faire de nos travailleurs ruraux.

Pour les bouchonniers, le liège et des métiers pas si "vieux" que çà : ALIECOR
L'Olivier, l'apiculture et le jardin - Les pierres sèches et bancaus
Chêne vert et ruches à Valensole

VOIR BLOG "COMMUNE LIBRE"

8 Juin 2001 : Vinon-sur-Verdon - pour 1851

Juin 2011 - Parution de : "d'Un "pays" des Maures au Pays du Verdon - plus d'info !
L'insurrection de 1851, au cœur de la révolution Sociale au 19° Siècle. (Pierre Méric - Printemps 2011)

Voir aussi, article Grands Chemins 1993 :
On ne vend pas la terre sur laquelle les hommes marchent

St-Martin-de-Brômes : Chantier quartier St-Jean : quelques photos et commentaires...

Printemps-Eté 2017 : participations fêtes à RIEZ

Fresque géante Fête de l'Olive sur la place.

Fresque géante pour Fête de la transhumance sur la place.

FETE DU BLE autour des colonnes

Rencontres récentes avec deux de nos centenaires : Rose Teissier (née Méric en pays de Cogolin en 1900) et César Méric de Pignans. Rencontres effectuées par Pierre Méric en Décembre 2000 avec sa tante Rose et Jean-Claude Babois en Juillet-Août à Pignans avec César Méric qui "trés ému... ne savait plus ce qu'était devenue sa cousine Rose".
Jean-Claude BABOIS et Pierre MERIC ont initié depuis 1977 L'Espaventau - toutes formes d'activités culturelles et artistiques pour favoriser l'accueil des oiseaux de bon augure... qui, par-delà leur projet particulier et provisoire de passage sur Terre, se préoccupent également (parce que c'est cohérent, logique et naturel chez l'Etre Humain) de Développement Durable.

C'est aussi en 1977-78 sur le Bas-Verdon qu'ont été fondés Les Grands Chemins à Vinon, mais aussi à partir de nos bases et racines de RIANS, expériences de travail manuel sur le même canton, à Varages et Barjols.
L'action artistique multilingue, musicale, d'edition, d'éducation, de services associatifs et de projets de jeunes s'est développée sur tout le Haut-Var et la Zone du Verdon avec des réalisations fortes sur Aups, Bauduen, Ramatuelle, Cuers, St-Jullien-le-Montagnier, Bargemon, Salernes, et bien sûr Varages, Rians, Vinon.

En présence profonde et constante, l'attachement et l'objectif de la transmission des savoir-faire des travailleurs ruraux.. des Méric(s) des Maures (Cogolin, St-Tropez, Grimaud, La Garde-Freinet, Bormes, Pignans, Cuers, Collobrière,...) La Retraite Bouchonniers puis métallos aux torpilles de St-Tropez, à Toulon et La Seyne, puis à Marseille... des faïenciers de Varages, des tanneurs de Barjols, des tomettes de Salernes... des agriculteurs de Rians qui encore en 1953/60 du temps du canal du Verdon, en dehors des Plantiers, cultivaient les melons sans arrosage, les vergers de pêches au sarcloir, les Oliviers, la vigne et la lavande dans nos bancaus superbes, avec le cheval ou le mulet,... (accouchaient les cochons à la lampe à pétrole)... travaillaient en commun sur les ruches d'abeilles, les distilleries de lavande, la coopérative vinicole et les moissons... la caisserie et la charcuterie "artisanale" sans y prêter cas. Voir notre pichet du fond d'un puits réhabilité (MIRA)

Dans l'axe des Maures au Verdon - Pignans/Rians, Cuers/Vinon,.... St-Tropez/Bauduen... approfondissement du patrimoine de ces savoir-faire encore vivants en nous-mêmes et historique de la circulation des travailleurs ruraux sur 3 longues générations (depuis 1851). voir le grand-père Méric Marine à Voile de St-Tropez
Continuation en les respectant, sans vouloir revenir en arrière et prétendre réussir là où il a bien fallu se reconvertir, mais aussi en mettant en oeuvre les nouveaux outils disponibles en faveur de ces savoir-faire.

Les jeunes générations, en en faisant l'apprentissage par la pratique s'initient à la découverte et l'invention de nouvelles formes d'activités de production facilitées par la ruralité, dans, pour et par un pays accueillant parce que vivant. Cet apprentissage en soi tout en étant celui d'un métier peut être semi-amateur - cultiver, tailler les oliviers dans un jardin... remonter un bancau, ... améliorer le Paysage,... connaître et nettoyer collectivement les sous-bois comme acte d'amour citoyen... redécouvrir les outils anciens afin entre autre de ne pas tomber en dépendance des "modernes"... ne pas perdre nos facultés d'auto-subsistance... (petit jardin, petit élevage, cueillettes, chasse bien maîtrisée, travail manuel...)

Les Grands Chemins et l'Espaventau se proposent de créer un collectif Edition-Animation-Education basé sur des outils précis de communication et d'intervention :
- réseau de diffusion et de création culturelle - de groupes de réalisation et correspondants locaux
- Site Internet Agenda Arts et Cultures en Var Rural et Zone du Verdon ;
- Toutes formes d'Editions et Bulletin-Synthèse Bimestriel.
Création d'un groupe arts et musiques phare avec les musiciens participants à nos programmes et plus particulièrement depuis 1996 : "Amo de Moun Païs" (sans passéisme tout en approfondissant notre patrimoine artistique, linguistique, culturel.)

Notre action d’animation spécifiquement rurale entamée depuis 1977 avec L'Espaventau et Les Grands Chemins, justifie la création d'un media comblant (complétant) durablement ceux dont nous disposions déjà, nous permettant d’éviter les retards dûs à notre " petitesse " par rapport aux " grandes " initiatives culturelles de la région. : un Agenda, pôle de regroupement d'un Collectif de correspondants permanents, recrutés sur la base du volontariat, au sein des associations et groupements associés à la réalisation des programmes ; des réunions de travail tournantes (Comités de Rédaction et de Réalisation des programmes, éditions et formations internes) se tiennent sur la zone du Verdon et le Haut-Var

Retour Sommaire Agenda Edition