AN 2019

Un edito reçu de Audio-Fanzine.
Dans quelques jours nous serons en 2019 selon le bon vieux calendrier grégorien, mais cela ne changera rien pour les Berbères qui seront toujours en 2968, pour les Chinois qui seront toujours en 4716, pour les Hébreux qui seront toujours en 5779, pour les Indiens qui seront toujours en 1940 et pour les musulmans qui seront toujours en 1440. Autant dire que le projet de calendrier universel imaginé par Auguste Comte au XIXe siècle est un four, même si, à la fin, le même tic tac terrestre et humain devrait s'imposer à tous : celui des glaces qui fondent et des forêts qui brûlent, des espèces qui disparaissent, de la colère et de la peur qu'on voit monter ici ou là… Il faudra donc bien, quel que soit l'agenda des uns et des autres, que les hommes se parlent et s'entendent pour régler leurs problèmes, et les musiciens auront très probablement leur petit rôle à jouer là-dedans parce que, même lorsqu'un océan ou un continent les séparent, même lorsqu'ils ne s'accordent pas pareil ou n'ont pas la même conception de l'harmonie, ils finissent toujours par trouver un moyen de jouer dans les notes de l'autre. Que ce soit avec des cordes, des peaux, des tubes de métal ou des caisses de bois, des voix, des claquements de mains ou même les 25 freewares de notre calendrier de l'Avent, il y a donc de quoi préparer les notes dont la justesse va donner un sens à ce bazar. Sur ce, bon week et à l'année prochaine.
Los Teignos From Ze AudioTeam 29 décembre 2018

Notre contribution au Forum.
Cet edito est excellent ! Il répond à tant de malentendus et dialogues de sourds de tous les temps. La vie, la matière organique est faite de MUSIQUE ; c'est par ce Chant profond (Cante jondo.. voir Antonio Machado) que l'on peut espérer une société réconciliée (CAMUS Albert)

************

Automne 2017 - Hiver-Printemps 2018 : pour conclure nos ateliers Dessin-Peinture et Chanson à l'Ecole De Riez, les enfants avaient réalisé ensemble ce dessin.

Nouveau : 18 et 21 Mars 2019 : Printemps des Poètes des Grands Chemins

La voix qui t'est dûe (si do la ré mi)

L'enfant des pierres - et des collines
Revient sur Terre - puis nous dessine
L'Amour dormante - au pré naguère
L'étoile errante - en ville austère

Selve lumière - de vagues fines
Belle éphémère - qui tambourine
Prends ma musique - peins mes chimères
Rejoue l'unique - chant pour nous plaire

Quand du mystère - l'aimant décline
La voix première - qu'il te destine
Passent les pages - vers la dernière

Du beau village - sois jardinière
Mon amie chère - mon aimantine
Sois ce nuage - sur nos clairières

Chanson Pierre Méric (27 mai 2016)
© Pierre Méric 2016 - Code Sacem : 34184147-11

Voir partition

Partition : Page 1 - Page 2

Video réduite Eté 2018 réalisée par Eric Puaux-Moudingo

Le lien est dans l'image de la source de Maille à Rians vers 1962