POEME AU NOUVEL AN 2002 !

Pierre MERIC (Chanson)

Nouvel An au creux de vague

L'olivier se meurt de froid
Les blés resteront en terre
Sous le vacarme et le poids
Des marchands et de leurs guerres

Nos musiques "dépassées"
Dont la beauté les dépasse
Triomphants les boutiquiers
Aux "Grands Chemins" font la chasse

L'Espaventau en exil
D'hommes seuls en fourmilière
Tient les clefs de l'Utopie
Pour leurs enfants en colère

Des managers patentés
Grands corbeaux du creux de vague
Sur nos murs ont édicté
Leur croye en mauvaises tagues

L'époque est à la terreur
Des zéros et leur Kulture
L'archi-type est un dealer
Gagneur de mauvais augure

L'Espaventau en exil
D'hommes seuls en fourmilière
Tient les clefs de l'Utopie
Pour leurs enfants en colère…

voir partition .pdf

Ecoute mp3

Epoques fortes et creux de vague.
L'explication habituelle basée sur des exemples que je cite depuis X années avec en fond le rôle, la fonction de la " minorité agissante ", des structures permanentes à disposition le jour venu des vagues montantes, en l'attente, avec patience et devoir de développement des idées, des analyses, des outils… basés sur la mémoire,… prenant en compte l'évolution de nos sociétés.
La Révolution ne se décrète pas, même dans des situations où nos forces sont importantes. Quand la vague retombe, il faut persévérer ; d'autant plus que le Pouvoir plus ou moins " nouveau " réprime, se réinstalle en maître, utilise l'événement dans sa phase de recul en procédant à un plébiscite. Chez nous depuis 1851, le mouvement ouvrier international s'était développé en débordant sur le début du XXème siècle ; la guerre y mettra " bon ordre " en assassinant les pacifistes conscients du stratagème (Jaurès avant, les réfractaires après…)
En Espagne en 1934, des grèves insurrectionnelles se produisant, la tentation de généraliser ne réussira pas. Puis, le 19 juillet 1936, la Révolution se produit d'elle-même face à la " rébellion " franquiste partie du Maroc contre la République. Pourtant, les effectifs du Mouvement ouvrier et social étaient plus que conséquents : sur 29 millions d'habitants à l'époque, le syndicat UGT proche du PSOE comptait plus de 730.000 adhérents, la CNT anarcho-syndicaliste Un million d'adhérents, la FAI (Fédération anarchiste ibérique) 50.000 militants ; en Mai 1937 les effectifs étaient DOUBLES ! En France, en MAI 68, le repli accompagné de satisfactions " alimentaires " est mis à profit aux législatives où le Parti Communiste perd 500.000 électeurs alors qu'il avait pris le train en marche…
L'évolution de la Culture, de la Musique… suivent ce même type de processus.
Autour de Mai 68 (phénomène international) se manifestent une richesse et une inventivité, une beauté foisonnante, une réussite de l'éducation pour tous (le niveau de la culture générale contribuant à la force de l'époque)…
Dans la 2° moitié du XIXème siècle, de très grands poètes, musiciens, artistes… les impressionnistes… progrès accélérés des sciences et techniques, construction des structures du mouvement ouvrier, des mouvements pour l'éducation laïque pour tous, pour la libre-pensée et les droits de l'homme,….
PUIS : le show' biz va prendre tout ça en main (en comptes lucratifs…) - en fabriquant des artistes vedettes par l'emballage, le marketting, le bastringue, la soupe populiste… les plagiaires de couche en couche successives, goûtant au pouvoir de la médiocrité en l'assaisonnant jusqu'à nos jours de " z ", de " k "… (sous le charme de l'image croix gammée ?) de créations superficielles et essoufflées… d'œuvres graphiques et plastiques prétendument " modernes " et " de valeur " inférieures au niveau créatif des enfants de la Maternelle.
Créer aujourd'hui en 2011 des chansons comme l'Auvergnat ou La Montagne, constitue tout bonnement un acte caractérisé de RESISTANCE. (…)
Dominique Sampieri - p. 270 - " … à chaque génération, les idéaux de la Révolution et de la République, après avoir longtemps couvé, étaient prêts à rejaillir à chaque grande convulsion sociale comme les journées de juillet 1830 et de février 1848 l'avaient montré, et comme le montreront mars 1871, le printemps 1936, l'été 1944 ou encore Mai 1968. Il faut dire que ces journées éclairent particulièrement la question toujours actuelle : la Révolution et l'avènement de la République sociale ne peuvent pas se faire par la seule conquête du pouvoir d'état mais surtout par la volonté politique majoritaire de transformation profonde des structures économiques et sociales existantes et l'intervention citoyenne. "
pas par le pouvoir d'Etat… vagues et creux de vagues…
(extraits de : D'un " pays " des Maures au Pays du Verdon (ESSAI) L'insurrection de 1851, au cœur de la révolution Sociale au 19° Siècle. (Pierre Méric - Printemps 2011)

Retour Sommaire Editions - Chansons sociales