Notre grand-père Emile Victorin Méric - né à PIGNANS le 17 Janvier 1865 - famille de bouchonniers des Maures (d'un père Jules MERIC de 27 ans et d'une Mère Elisabeth-Eugénie AUGIER de 23 ans) - s'est retrouvé à 18 ans "tiré au sort" pour 5 ans dans la Marine à voiles de St-Tropez "GABIAN" (gabier) parti pour "La Conquête du Tonkin".

Il est quelque part dans les images de 1884 - dans ce corps expéditionnaire voulu par Jules Ferry (qui n'a pas initié uniquement les Lois pour l'Ecole Laïque !) - dans le bombardement de FOU-TCHEOU contre la flotte chinoise... parce que le traité de Tien-tsin tardait à être signé... trop de précipitation car le 17 décembre 1885 le protectorat de la France s'instituait tout naturellement sur HANOÏ...

"La Guerre est un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas !" (Paul VALERY)

Retour Des Maures au Verdon

 

 

 

Un quatrain de Frédéric Mistral 1861 dans Lis Isclo d'Or à propos d'un de nos ancêtres - Jules Gérard - qui aurait servi de modèle à Tartarin - mais qui, moins célèbre que lui, tuait vraiment les lions en Afrique du Nord pour protéger les troupeaux de moutons.

Fiéu de Pignans, Gerard, destrùssi de lioun,
Quau atrempo toun cor d’intrepido calamo,
Senoun Virgo potens, turris, auxilium,
Que l’Africo à soun tour apello Nosto-Damo ?