Retour sommaire textes de Chansons

L'ASPERGE

J'étais si bien dans ma gamberge
Sous mon moulon petite asperge
Toujours un peu dans les nuages
A ma rangée dans mon étage
'Mbé mon béguin né dans mes rêves
S'est pris la main et on s'enlève
J'étais si bien dans ma gamberge

J'étais si bien dans mes études
Sous mon moulon mes habitudes
Dans ma barraque au bord du Jarret
Face au grand mur dépôt des tramways
Un baluchon gros sur l'esquine
Me suis cassé de mes racines
J'étais si bien dans mes études

J'ai tant parlé de l'Eldorado
Me suis négué dans mes cagades
Mes trains menaient tous à l'Espagne
Ai tant plorat qu'ara mi banha
Il valait mieux me rencagner
A mon étage dans ma rangée
J'ai trop parlé de l'Eldorado

A force de porter de terre
Sur mes faux-pas sur mes misères
Vous les sorcières vous les tarasques
A force de jeter le masque
Et de taper sur le moulon
Ça fait pousser de mes mistons
Ça fait pousser de mes asperges

code Sacem N° * voir partition .pdf

Retour Chansons Marseille * Retour sommaire des Chansons

Revoir : "MASSILIA" : Sélection "Mon Marseille"

Photos :
(en haut) Hôpital de la Timone et rue du Cheval Marin vus du 4° Etage rue Capitaine Galinat vers 1955 - (en bas) façade actuelle de l'immeuble lui-même.

Photos dans film 1931 - MARIUS de Marcel Pagnol :
Pont transbordeur - Le funiculaire vers ND de la Garde - la "Malaisie"
quittant le port....
Puis dans film FANNY 1932 : Escaliers vers ND de la Garde - Vue vers l'Estaque - Ferryboat depuis la Mairie - Tour Fort St-Jean et la Major vue du jardin du Pharo

Quartier des Accoules : 22 janvier 1943. Ma mère sort de chez une copine, repart vers le Quai des Belges et se retourne. Juste après son passage, on vient de tirer une chaîne énorme séparant les gens entre ceux qui venaient de circuler et quelques badauds qui auraient très bien pu se trouver "du bon côté". Pendant que dans les rues et sur les places autour de la Mairie se forment des attroupements, elle continue sa route vers la Plaine, puis son 4ème étage en face de l'Hôpital de la Timone, en croisant l'entrée de La Conception. * Premières lignes de notre édition Juillet 2020 : Essai : Demain quand renaîtra l'Eté © Auteur Pierre Méric. Voir page : pubessai.pdf
Photos illustrant un livre publié à Marseille fin 1972 par "Le Provençal" - de Gérard Guicheteau = MARSEILLE 1943 : LA FIN DU VIEUX-PORT - Préface d'Edmonde Charles-Roux
 

Ils en sont revenus = Refusons d'y retomber !

Bombardement du 27 mai 1944 près de la gare de la Blancarde



Plate-forme entretien des locomotives vue de notre colline