En 1971, " La Commune Libre " - était regroupé avec "La comunidad del sur" de Raimundo Dinello en un livre ; " Théorie et pratique de la vie en communauté " et édité par Bélibaste à plusieurs milliers d'exemplaires.

Jean Cassou (*) avait personnellement confié mon manuscrit au directeur de l'édition, Henri Gougaud.

 

JANVIER 2010 : Edition papier et/ou numérisée de "La Commune Libre" avec annexes et actualisations par Les grands chemins.

Une traduction italienne de la partie Pierre Méric "Commune Libre" a été éditée en 1981 (98 p.) à Ragusa par Altamurgia/La Fiaccola sous le tire "La Comune Libera"... avec ce commentaire : "Contro la borghesa e lo stato una via alla rivoluzione libertaria". Egalement, une annonce d'édition au Pays de Raimundo Dinello en Espagnol. par
nordan-comunidad editorial cooperativa uruguaya http://www.nordan.com.uy/
Teoría y práctica de la vida en comunidad Raimundo Dinello/Pierre Méric

Il s'agit sans aucun doute d'un texte stimulant. Non seulement pour l'intelligence des choses "acceptables" qu'il saisit, souligne, analyse ou propose, mais encore pour celles qui laissent le lecteur un peu déconcerté. C'est le cas, par exemple, du discours - ne serait-ce qu'à titre d'information - sur la "société saine", sur la "pratique révolutionnaire dans la vie quotidienne", sur la fonction du syndicat dans la communauté anarchiste, ainsi que sur la "fraternité" et en même temps sur l'inévitabilité " de l '"interdiction" et la "dénonciation" dans le groupe communautaire. Le doute donne lieu à des perplexités, et les perplexités suscitent la réflexion, mettent l'esprit en mouvement. C'est, sans aucun doute, un mérite, et pas le dernier. La validité (et l'intérêt) de ce texte réside avant tout dans le fait qu'il pose à l'intelligence du lecteur certains des problèmes fondamentaux (et non leurs solutions qui, même si elles sont proposées, ne manquent pas) de ce que son auteur considère comme voie principale vers la révolution libertaire, vers la société libre et libératrice de l'anarchie: la communauté anarchiste.

"La Gueule Ouverte" N° 6 page 4 : Avril 1973

NOTE en PREFACE à l'EDITION 2010

" La Commune Libre " a été publié en 1972 à 3000 exemplaires, par BELIBASTE (Paris 6°) au sein d'un volume regroupé avec le témoignage de Raimundo Dinello (Comunidad del Sur - Montevideo Uruguay) sous le titre " Théorie et Pratique de la vie en communauté " sans contrat d'édition ni ISBN. Epuisé depuis très longtemps, je n'en dispose plus que d'une photocopie.
A ma connaissance (et sans que j'ai pu être sollicité en préalable, ni disposer de copies…) une traduction italienne de la partie "Commune Libre" a été éditée en 1981 (98 p.) à Ragusa par Altamurgia/La Fiaccola sous le tire "La Comune Libera"... avec ce commentaire : "Contro la borghesa e lo stato una via alla rivoluzione libertaria". Egalement, une annonce d'édition au pays de Raimundo Dinello en Espagnol. Par nordan-comunidad éditorial cooperativa uruguaya : " Teoría y práctica de la vida en comunidad Raimundo Dinello/Pierre Méric "
L'expérience et les perspectives qui en découlent apparaissent toujours d'actualité ; même quand il s'agit de coordonner les projets communautaires dans l'esprit du syndicalisme des origines ; avec une réserve toutefois en ce qui concerne les structures existantes issues de l'histoire du Mouvement Ouvrier.
Il est également certain que ces écrits " datent " quelque peu… mais certains savoir-faire passés se révèlent souvent utiles.
La réflexion a déjà été entamée en particulier au moment de l'étude d'Edward SARBONI en 1993. Elle est loin d'être exhaustive ! d'ailleurs la présente publication n'a pas pour but de lancer à elle seule cette réflexion, mais bien plutôt de la faciliter en lui donnant matière.

Il convenait d'y ajouter quelques ANNEXES DOCUMENTAIRES.
* Article "Prostitution et Révolution des rapports humains" paru dans "LA RUE" N° 8 de l'été 1970 - écrit pendant et par rapport à Villeneuve-du-Bosc. (Revue éditée par le Groupe Louise Michel, N° 8 comprenant aussi en exclusivité le texte intégral " Guesclin - LA MEMOIRE ET LA MER " de Léo Ferré)
* AG FA Juin 1970 (Limoges) (citée par E. SARBONI) Extrait débat " Problème des communautés "
* Le Bulletin de l'Association Les Grands Chemins fin 84 faisant référence ouvertement à la Colonie d'Aiglemont et aux Communautés pour définir nos objectifs...
* Quelques unes de mes chansons des années 80 parlent très exactement des faits qui précèdent (O.LL.A., L'ADHESION, BACCHUS, L'INSEPARABLE... et enfin Villeneuve-du-Bosc de 1998). A découvrir sur les pages du site : http://www.lesgrandschemins.fr
* Extraits mémoire de maîtrise Université de Perpignan : Edward SARBONI 1993 : " Des communautés libertaires de 1968 à 1978, dans le Sud-Ouest "

N° téléchargeable au format pdf sur le site du Groupe Louise Michel.

Voir aussi : http://forum.anarchiste.free.fr/viewtopic.php?f=44&t=9091

"La cité qui se voulait fraternelle devient une fourmilère d'hommes seuls." (Albert Camus : "L'homme révolté") *** Cette phrase était citée en exergue sous le titre de L'article " Prostitution et Révolution des rapports humains " ... toujours plus d'actualité avec la mise en "valeur" de l'égocentrisme forcené ! ***
L'article " L'ALIENATION " de P. Méric,
Cotoyant le texte de Leo Ferré "I have a rendez-vous avec le wind".

Documentaire Brel Brassens Ferré...
... avec "La Rue" N° 8 (1970)

Retour aux sources avec Rabelais !

Bande dessinée parue dans la revue amie de "Commune Libre" A Rivista (Milano - Italie) en 1974

et reproduite dans affiche groupe "Blues Gris" 1998

(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Préambule et conclusion de "La Commune Libre" (Pierre Méric) dans "Théorie et Pratique de la vie en communauté" avec Raimundo Dinello - Bélibaste 1972

Verso résumant notre rencontre l'Eté 1971 au congrès de l'I.F.A. rue de Rennes à Paris

"La communauté est un lieu de rencontre avec des fenêtres ouvertes sur le monde. les portes sont ouvertes à tous... ceux qui osent se décider. Le messianisme communautaire est une force qui nous permet d'avancer de jour en jour dans notre projet communautaire, tout en ayant conscience des difficultés à surmonter. Comme dans le séminaire inter-communautaire (Comunidad del sur, 19 juin 1969, Montevideo), l'esprit messianique nous permet d'affirmer avec insistance : "le bonheur de chacun passe par celui de tous".

Fin du texte de Raimundo Dinello.

Nouvelle édition disponible sur simple demande aux Grands Chemins

***

cliquer sur l'image pour l'agrandir * Essai : Pierre Méric - Juillet 2020 Format : 29,7 x 21 - 92 pages textes en deux colonnes

Une cohérence naturelle s'est forgée en m'adressant aux autres, en même temps qu'un système d'idées en forme d'espoir porté en commun, de fraternité capable de surmonter tout ce qui sonne faux dans les relations entre êtres humains comme avec la nature, sur l'île mystérieuse du bref passage de chacun, en conscience de n'être que trait d'union et le vivre pleinement.
Il y avait nécessité de remettre de l'ordre dans les découvertes au hasard des rencontres et au fil des expériences, d'analyser pour mieux comprendre ce qui devrait être évident pour quiconque, en reliant les idées aux savoir-faire, à la compréhension des phénomènes sociaux, de l'Univers et de tous les arts.
La parole et le chant ont le plus souvent précédé l'écriture et la composition, d'abord en ma fonction de maître d'école, puis de prof de musique, mais également en qualité d'orateur, d'initiateur de structures, de journaliste, éditeur de revues et bulletins, d'animateur, de musicien et chanteur ; autant en grandes salles et sur les places publiques que pour des cercles réduits.
L'expérience de certains professeurs, de résistants et " copains " républicains espagnols, de quelques " anciens " éclairés… conduit naturellement à devenir soi-même un trait d'union.
En 1971, mon premier essai - " La Commune Libre " - était regroupé avec celui de Raimundo Dinello en un livre ; " Théorie et pratique de la vie en communauté " et édité par Bélibaste à plusieurs milliers d'exemplaires. Jean Cassou (*) avait personnellement confié mon manuscrit au directeur de l'édition, Henri Gougaud.
Depuis bientôt cinquante années, la connaissance du problème a bien évolué en participant activement aux mouvements d'Education Populaire et de Développement Culturel en Milieu Rural.
Le temps était venu de regrouper les éléments de la dite " cohérence naturelle " en harmonie, en douze notes reprenant la conversation pour faciliter notre unité dans la diversité.
(*) Jean Cassou - Résistant de la première heure, auteur entre autre de " 33 sonnets composés au secret " et " La mémoire courte ".

Retour sommaire histoire sociale